Le marché de l’assurance entreprise

Les entreprises évoluent dans un marché plein d’opportunités, mais aussi porteur de risques. Pour assurer une entreprise, l’évaluation et la gestion de ces risques de même que les pratiques d’industrie représentent des facteurs déterminants. Voici des conseils pour mieux gérer et diminuer vos risques.

Un marché spécialisé

Le marché de l’assurance entreprise est un marché diversifié et spécialisé. Le contrat d’assurance entreprise se décline en une panoplie de formules et de garanties pour répondre aux particularités et aux besoins de chaque industrie.

Des facteurs qui influencent le coût de la prime d’assurance entreprise

Selon le secteur d’activités de l’entreprise, plusieurs facteurs peuvent avoir une incidence à divers degrés sur la prime. Ils servent d’indicateurs pour évaluer les risques auxquels peut être exposée votre entreprise.

En plus des principaux facteurs* comme la valeur des biens, la nature des activités, l’étendue des protections et l’historique de sinistres, en voici d’autres qui dépendent de vous et dont les effets pourraient être tout aussi importants sur la prime d’assurance :

  • L’entretien des immeubles et des équipements;
  • La qualification et l’expérience de votre main-d'œuvre;
  • Les mesures de prévention et de sécurité mises en place;
  • Les risques se rapportant à vos activités et pratiques commerciales, y compris les poursuites en responsabilité civile;
  • Le coût des technologies (coût des pièces, main-d’œuvre spécialisée, etc.) qui hausse la valeur des biens;
  • La fraude et le cyberrisque.

Les entreprises à risque et le resserrement de marché

Il peut arriver que des entreprises éprouvent des difficultés à s’assurer. Souvent, il s’agit d’une situation dont les causes touchent l’ensemble de cette industrie.

Lorsqu’une compagnie d'assurance évalue un risque, elle se base sur des données et des statistiques probantes. Si on observe une augmentation importante des sinistres à répétition et de leur coût, et ce, pour un même type d’entreprises, cela pourrait amener un ajustement du marché de l’assurance.

Certains assureurs vont alors revoir leurs critères de souscription et de tarification et ajuster les primes en conséquence. D’autres pourraient aussi décider de délaisser un marché jugé non rentable.

Régulariser la situation de son entreprise

Le contrat d’assurance sert à offrir un filet de sécurité et à indemniser contre les événements imprévus et accidentels. Lorsque le risque devient prévisible, il ne s’agit plus d’assurance. Dans ces cas, l’entreprise se doit de déterminer les causes et prendre les mesures nécessaires pour réduire et prévenir les risques et rétablir la situation.

L’assureur peut accompagner l’entreprise dans le rétablissement vers une situation plus normale et demandera généralement que certains correctifs soient apportés notamment en matière de prévention et de gestion des risques.

Rappelons que ce sont les primes payées par les assurés qui servent à payer les indemnités de ceux qui auront des sinistres.

La gestion des risques, c’est gagnant!

En entreprise, la prévention et la gestion des risques visent à éviter des sinistres coûteux, car des sommes importantes sont en jeu. Il s’avère donc judicieux de :

  • Gérer vos risques en déterminant ce qui est le plus susceptible de nuire à vos activités.
  • Sécuriser adéquatement vos biens et immeubles, y compris vos inventaires et vos équipements.
  • Avoir un plan de gestion de crise en cas d’imprévus majeurs.
  • Prévenir les risques de fraude interne et externe, y compris ceux liés au cyber-risque.

Pour les entreprises, c’est donc une meilleure gestion des risques et des pratiques d’industrie qui sont la clé pour favoriser un marché concurrentiel et de meilleures offres d’assurance. 

*Voir notre contenu sur les 8 facteurs qui influencent la prime.

 

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!