Entreprise en démarrage ou réouverture : comment bien s’assurer dès le départ

Entreprise Entreprise en démarrage ou réouverture : comment bien s’assurer dès le départ

Votre plan d’affaires avance bien et vous prévoyez ouvrir votre commerce prochainement? Vous avez été à l’arrêt depuis plusieurs mois et vous êtes prêt à réouvrir?

Voici quelques conseils qui pourront vous guider pour assurer votre entreprise.

Trouver votre représentant en assurance

Prenez le temps de trouver un bon représentant en assurance en qui vous avez confiance. Une personne qui répond à toutes vos questions, qui n’hésite pas à vous accompagner et avec qui vous garderez le contact, car en affaires, il s’en passe des choses. 

Ce que l’assureur ou votre courtier a besoin de savoir

Votre assureur ou votre courtier a besoin de savoir quelle est exactement la nature de vos activités. Il vous demandera une description précise de celles-ci, une estimation de votre chiffre d’affaires et votre plan d’affaires. N’hésitez pas à montrer votre expérience dans le domaine ou ailleurs. Il vous demandera aussi si vous avez les permis et autorisations nécessaires, et bien sûr, les mesures de prévention et de sécurité que vous avez mises en place.

Démontrez quelles sont les précautions prises pour protéger vos installations, votre équipement, vos produits et marchandises, vos données informatiques, mais aussi pour vos employés et votre clientèle.

À savoir: vous avez un dossier criminel?  Mieux vaut le dire. L’assureur est là pour vous accompagner et vous conseiller. Plus l’information sur vous et votre commerce sera complète, moins grandes sont les chances d’avoir une mauvaise surprise plus tard.

Les différentes protections

Il existe différentes assurances et protections supplémentaires pour couvrir une entreprise. Des assurances multi-risques adaptées selon le secteur d’activités sont aussi offertes en plusieurs formules.

Pour démarrer, vous aurez généralement besoin des protections suivantes:

  • Responsabilité civile générale : couvre votre entreprise pour des dommages matériels, corporels ou moraux causés à un tiers. D’autres assurances responsabilité civile existent selon le domaine d’activités.
  • Biens (bâtiments, marchandises, équipements) 
  • Pertes d’exploitation : couvre les pertes de revenus, les frais fixes et frais supplémentaires durant l’arrêt des activités consécutif à un sinistre qui est couvert.

Autres protections dont vous pourriez avoir besoin:

  • Délits commerciaux : vol, fraude et autres délits commis par vos employés
  • Bris d’équipement, véhicules commerciaux, location de locaux, etc.
  • Catastrophes naturelles (inondation, refoulement d’égouts, tremblement de terre, dépollution), etc.
  • Cyberrisques : vol de données, fraude en ligne et logiciels malveillants ne sont pas à négliger.

Pour en savoir plus, consultez la page Le contrat d’assurance entreprise.

Franchises et montants d’assurance

Les franchises et les limites de montant d’un contrat d’assurance peuvent faire une différence sur la prime. Faites l'exercice d’évaluer vos réels besoins d’assurance. N’hésitez pas à poser des questions et prenez le temps de bien évaluer chacune des protections offertes.

Certaines protections vous seront nécessaires, mais peut-être que vous pourriez assumer certains risques et leurs coûts. Faites attention de bien comparer les options pour ne pas sacrifier des protections qui pourraient être importantes.

La gestion des risques: pas juste pour les grandes entreprises

La gestion des risques n’est pas seulement pour les grandes entreprises. Elle permet de déterminer précisément les risques qui peuvent nuire à l’entreprise et d’établir un plan pour les éviter ou en atténuer les effets. Elle devrait faire partie de votre plan d’affaires.

Posez-vous ces questions: Quels sont les événements qui sont le plus susceptibles d’arriver et qui pourraient causer du tort à votre entreprise? Que feriez-vous pour prévenir un tel événement? Si un incident ou un accident survient, aurez-vous les moyens financiers pour réparer ou corriger la situation?

Si vous ne l’avez déjà fait, informez-vous auprès des commerces du même secteur d’activités, consultez les associations de PME ou de votre secteur, ils vous seront d’une grande utilité.

Prenez de l’avance

L’évaluation de l’assureur peut prendre un certain temps. Prévoyez quelques semaines, et considérez l’assurance comme faisant partie de votre plan d’affaires.

À savoir : lors du processus de souscription, l’assureur pourrait effectuer une ou plusieurs inspections de vos installations. Il vous fera part ensuite de ses conseils et si des améliorations sont requises.

assurance entreprise

littératie financière

Sur le même sujet...

Connaissez-vous vos cyber-risques?
Entreprise

Connaissez-vous vos cyber-risques?

En savoir plus

11 conseils pour atténuer vos cyber-risques
Entreprise

11 conseils pour atténuer vos cyber-risques

En savoir plus

L'assurance et les revenus d'appoint
Entreprise

L'assurance et les revenus d'appoint

En savoir plus

logo de linkedIn