De plus en plus de dégâts d’eau

L’intensité des pluies diluviennes et leur fréquence, les infrastructures déficientes les bris d’appareils sanitaires, tous ces facteurs contribuent à faire grimper le nombre de sinistres liés aux dégâts d’eau dans les résidences.

En effet, depuis plus de dix ans, les dommages par l’eau sont devenus la première cause de réclamation en assurance habitation : infiltration d’eau par la toiture ou les fenêtres, refoulement d’égout, crues printanières, débordement de la baignoire, fuite du chauffe-eau. En 2019, 47 % des sinistres payés en assurance habitation se rapportent à des dommages causés par l’eau.

Nous faisons tous les frais de la nature lorsqu’elle se déchaîne. Cependant, il existe des moyens de se protéger et de faire en sorte que les caprices de dame Nature aient moins de répercussions sur nos résidences.

Quelques données sur les dégâts d’eau au Québec

  • Près de 50 % des dommages sont liés aux installations sanitaires de l’habitation;
  • Un tiers des dommages sont liés aux refoulements d’égouts et à l'infiltration par le sol;
  • 12 384 $ : coût moyen d’une réclamation en raison d’un dégât d’eau.

 

 
Source : Bureau d'assurance du Canada, 2019

Trucs pour minimiser les dégâts d’eau

  • Assurez-vous que votre toit est en bon état en le faisant vérifier
     
  • Vérifiez régulièrement l’état de vos fenêtres
     
  • Assurez-vous que la pente de votre terrain n’est pas dirigée vers la maison
     
  • Faites installer un clapet antiretour au sous-sol
     
  • Assurez-vous que les descentes pluviales s’éloignent de la fondation de votre maison et faites en sorte que l'eau ne s'écoule pas vers la maison des voisins. Elles doivent s'éloigner de votre maison en direction de la rue, de votre cour arrière ou de la ruelle

Certains risques reliés aux dégâts d’eau sont habituellement couverts par le contrat d’assurance habitation de base. En règle générale, c’est le cas des dommages qui proviennent de l’intérieur, comme le débordement d’installations sanitaires (laveuse, toilettes, baignoire, lave-vaisselle, etc.)

Quant aux autres types de dommages, ils s’assurent par voie de protections supplémentaires ajoutées au contrat. C’est le cas pour les dommages provenant de l’extérieur, comme les infiltrations, les refoulements d’égouts et les inondations.

En savoir davantage sur les risques couverts.

 

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!