Trucs économiques pour éviter les dégâts d’eau

Habitation Trucs économiques pour éviter les dégâts d’eau

Un bris de tuyauterie ou un lave-vaisselle qui fuit peut coûter très cher. En moyenne, les dommages provoqués par un dégât d’eau liés aux installations sanitaires s’élèvent à 13 000$. Que vous soyez propriétaire ou locataire, voici quelques précautions simples et peu dispendieuses qui pourraient vous éviter une grosse réclamation.

Sachez comment couper l’alimentation d’eau

En cas de bris d’équipement, réagir rapidement en coupant l’alimentation d’eau permet de limiter les dégâts. Le moyen le plus efficace est de fermer la valve d’entrée d’eau principale. Dans une maison, cette dernière se trouve habituellement au sous-sol, sur le mur en direction de la rue. Quand un bâtiment compte plus d’un logement, chacun d’entre eux doit être muni d’un robinet d’arrêt au point d’entrée. Assurez-vous que l’accès à cet équipement est dégagé d’encombrants.

Soyez présent quand votre lave-vaisselle ou votre laveuse fonctionne

En étant sur place si l’appareil fuit ou se brise, vous pourrez l’arrêter et assécher les surfaces rapidement. Mais si vous démarrez un cycle avant de vous absenter pour le travail, pour le weekend ou pour une semaine de vacances, les dégâts au bâtiment pourraient s’avérer majeurs. Si les matériaux ne sont pas séchés rapidement, l’environnement humide pourrait être propice au développement de moisissure, présentant un risque pour la santé des occupants.

Remplacez les boyaux de caoutchouc

Les laveuses et lave-vaisselle sont souvent accompagnés de boyaux d’alimentation et d’évacuation en caoutchouc. Avec le temps, la pression d’eau et les changements de température à répétition peuvent endommager ce matériel. Au moindre signe d’usure, remplacez ces tuyaux par des équivalents en acier tressé, plus résistants et plus durables.

Utilisez des crépines

Évier, baignoire, douche : il est plus facile d’empêcher ces équipements de bloquer que de les déboucher. Une crépine métallique adaptée à chacun agit comme une passoire, laissant l’eau s’écouler, mais retenant les cheveux et les restes de nourriture.

Entretenez et débouchez les éviers

Si l’eau semble s’écouler au ralenti, essayez d’abord de verser une demi-tasse de bicarbonate de soude, suivie d’un mélange d’une tasse d’eau bouillante et d’une tasse de vinaigre blanc. La réaction chimique en résultant devrait suffire à déloger les résidus de petite taille. Évitez les nettoyants chimiques, car certains d’entre eux peuvent endommager la porcelaine et la tuyauterie.

Si ça ne règle pas le problème, laissez couler et s’accumuler l’eau chaude jusqu’à pouvoir y submerger complètement un débouchoir à ventouse. Pompez vigoureusement le débouchoir pour dégager l’obstruction.

Remplacez les joints d’étanchéité usés

Les robinets d’évier et de bain ainsi que les pommeaux de douche utilisent des joints d’étanchéité (sous forme de rondelles de caoutchouc ou de ruban) pour prévenir les infiltrations d’eau là où certaines composantes sont assemblées. Soyez attentif aux fuites d’eau visibles et vérifiez périodiquement l’état de ces joints. S’ils semblent secs ou abîmés, remplacez-les avant que des dommages ne surviennent.

Sous-sol : protégez-vous bien en conséquence

Vélos, jeux de société, outils, objets de collection : le sous-sol est un endroit pratique où ranger tout ça. Mais étant situé sous terre, c’est également un lieu plus vulnérable aux inondations, aux infiltrations d’eau et aux refoulements d’égout. Rangez vos biens précieux sur les étagères supérieures, dans des bacs étanches, ou mieux encore, aux étages supérieurs. Lorsque possible, privilégiez l’utilisation de matériaux résistants à l’eau pour le revêtement de sol (ex.: céramique, ciment).

Maintenez un minimum de chauffage, surtout l’hiver

Sous l’effet du froid, l’eau contenue dans la plomberie peut geler, prendre de l’expansion et endommager les équipements. En tout temps, veillez à isoler ces tuyaux et chauffer suffisamment tous les endroits où des tuyaux circulent, y compris le garage et un vide sanitaire. Même en cas d’absence prolongée, la température devrait être maintenue à un minimum de 15°C pour prévenir l’humidité ou le gel de ces installations.

assurance habitation

prévention

dégâts d'eau

conseils

Sur le même sujet...

Étudiants à l’extérieur
Habitation

Étudiants à l’extérieur

En savoir plus

Cannabis et assurance habitation
Habitation

Cannabis et assurance habitation

En savoir plus

Tempêtes de neige et hivernales
Habitation

Tempêtes de neige et hivernales

En savoir plus

logo de linkedIn