Pourquoi ma prime d’assurance a augmenté?

Vous êtes un bon conducteur, vous n’avez pas eu d’accident et pourtant, votre prime d’assurance auto augmente. Pourquoi?

Depuis plusieurs années, le nombre de sinistres augmente, tout comme le coût pour réparer une auto.  Pendant cette même période, la prime moyenne en assurance auto a peu varié. Comme il y a plus  de réclamations à payer et que les voitures coûtent plus cher à réparer, les primes d'assurance qui servent à payer les sinistres doivent s’ajuster. C’est ce qui se produit actuellement sur le marché de l’assurance automobile.

Le saviez-vous? Lorsque vous subissez un sinistre et faites une réclamation, votre assureur utilise les primes payées par l’ensemble
de ses clients pour vous indemniser. 

Le coût de réparation d’une auto

Un facteur important qui explique la hausse des primes d’assurance auto est la présence croissante de technologies sophistiquées dans les véhicules, qui ont une incidence directe sur le coût des réparations. En effet, réparer une auto à la suite d’une collision a coûté en moyenne 4 794 $ en 2018, soit 35 % plus cher qu'il y a 10 ans. Pour cette même période, la prime moyenne a augmenté de seulement 5,7 %1

L’arrivée des dispositifs d’aide à la conduite, présents sur de plus en plus de modèles, transforme nos véhicules en véritables ordinateurs ambulants. Cette technologie de plus en plus sophistiquée, ainsi que le coût des pièces et de la main-d’œuvre qui augmentent année après année, contribuent à faire grimper le coût des réparations.

Une augmentation des sinistres

Une hausse des primes d’assurance s'explique aussi par une augmentation constante du nombre et de la fréquence des sinistres. Les données statistiques du GAA le démontrent : depuis deux ans, il y a plus de réclamations et leur coût est en hausse importante.

Quant aux primes d'assurance auto, elles n’ont pas suivi cette tendance et ont peu varié pendant plusieurs années : en 2018, la prime moyenne était de 595 $, un montant comparable à 20041. C'est toutefois au Québec que la prime moyenne demeure la plus basse au pays

Pouvez-vous y faire quelque chose?

Oui.  Outre le choix de votre véhicule et des protections d’assurance, vos habitudes de conduite ont aussi un impact important sur votre prime d’assurance. La prudence au volant, c’est payant!

1er conseil : magasinez

Le marché de l’assurance automobile est très compétitif.  Profitez-en et magasinez. Assurez-vous toutefois de bien comparer les protections qui vous sont offertes.

2e conseil : conduisez prudemment

De toutes les réclamations payées par les assureurs, la grande majorité se rapporte à des accidents de la route. Des collisions pourraient être évitées en adoptant une conduite plus sécuritaire et en faisant preuve de courtoisie sur les routes.

3e conseil : réduisez les distractions

Évitez toute distraction lorsque vous êtes derrière le volant. Par exemple, planifiez vos déplacements et programmez à l’avance votre GPS.

1 Source : GROUPEMENT DES ASSUREURS AUTOMOBILES, Plan statistique automobile, Résultats généraux, Voitures de tourisme, 2018

 

Pour découvrir toutes les astuces pour payer moins cher, consultez nos articles :

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!