Verglas et pluie verglaçante

Le verglas et la pluie verglaçante sont des phénomènes météo craints en raison du poids de la glace qui peut endommager gravement les bâtiments et les structures extérieures. Ils peuvent aussi être la cause de pannes électriques et survenir sans prévenir dès novembre jusqu’en avril à des températures tout près de 0 °C.

Conseils pour réduire les risques de dommages

  • Examinez les abords de la toiture pour voir si des barrières de glace et glaçons se sont formées. Les pentes douces sont plus propices à la formation de glace, mais toute structure peut être vulnérable.
  • Faites déneiger le toit avant que des couches successives de verglas et de neige ne s’accumulent trop. Le poids et la tension de la glace et de la neige sont les principales causes de l’effondrement des toits.

Au moment de refaire votre toiture

Faites installer une membrane d’étanchéité à l’humidité, à la neige et à la glace qui préviendra les pertes de chaleur et la formation de barrières de glace.

  • Dans l’entretoit (le grenier), vérifiez si des ouvertures pourraient causer des pertes de chaleur.
  • Assurez-vous que les isolants thermiques (laines minérales) au grenier soient bien serrés et ajoutez une couche pour augmenter l’étanchéité et éviter que la chaleur ne s’échappe dans le grenier et forme de la glace aux abords du toit.
  • Vérifiez qu’il n’y a pas de branches d’arbres qui pourraient s’affaisser sur le toit, les fils électriques et près des fenêtres.
  • Assurez-vous que les gouttières et descentes pluviales ne sont pas obstruées pour faciliter l’écoulement de l’eau en fondant.
  • Nettoyer et appliquer du déglaçant sur les passages extérieurs (entrée de maison, escaliers, trottoirs, etc.) pour éviter toute chute et blessure.
  • En cas de panne électrique, ayez à portée de main une trousse d’urgence 72 heures, et si possible, d’un chauffage d’appoint comme une génératrice.

Le verglas de 1998

La tempête de verglas qui a frappé le Québec en janvier 1998 a coûté plus de 2,5 milliards $ en dommages assurés. Durant cinq jours, la région délimitée par les villes de Saint-Hyacinthe, Farnham et Saint-Jean-sur-Richelieu (le fameux « triangle noir »), a reçu plus de 100 mm de pluie verglaçante. C’est le plus important sinistre catastrophique de l’histoire au Québec.

Pour plus de conseils, visitez le site de l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques.

 

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!