6 façons de prévenir les incendies à la maison 

Selon le ministère de la Sécurité publique du Québec, la province recense plus de 5 600 incendies résidentiels chaque année, dont 51 % sont causés par une erreur humaine. En 2019, le coût moyen d’un tel incident s’élevait à 95 999 $. Pour éviter qu’un moment d’inattention n’entraîne d’importants dégâts, voici quelques bonnes habitudes à adopter à la maison. 

 

1. Faites preuve de vigilance dans la cuisine 

Plus d’un incendie sur quatre débute dans la cuisine, ce qui en fait la pièce la plus à risque. Éloignez tous les objets inflammables comme les linges à vaisselle, les mitaines à four, les huiles de cuisson et les rouleaux de papier essuie-tout des sources de chaleur. Ne laissez jamais vos plats sans surveillance ; fermez les ronds si vous devez quitter la cuisine. 

2. Nettoyez votre four et vos ronds en spirales 

Les recettes qui débordent et les débris d’aliments s’accumulent au fond du four et sous les ronds en spirales, où ils peuvent prendre feu. Nettoyez régulièrement votre four (s’il est équipé de la fonction « autonettoyant », utilisez-la) et installez des protège-ronds de cuisinière pour en faciliter l’entretien.  

C’est ma faute : suis-je couvert?

Il suffit d’un moment de distraction ou de négligence pendant que vous cuisinez pour provoquer un incendie. Si vous êtes à la maison, même si vous avez été imprudent ou négligent, votre police d’assurance habitation couvre les dégâts. Si vous êtes à l’origine d’un incendie qui se produit ailleurs (ex. : cigarette mal éteinte dans un pot de fleurs), c’est plutôt votre protection en responsabilité civile qui vous protège si vous êtes tenu responsable des dommages.  

3. Nettoyez le filtre de votre sécheuse 

Le filtre à charpie de votre sécheuse emprisonne les « peluches » qui se détachent des vêtements. Lorsque cette pièce est obstruée, votre sécheuse fonctionne avec moins d’efficacité et l’air circule moins bien. Si trop de peluches s’accumulent, elles pourraient s’infiltrer jusqu’à l’élément chauffant de l’appareil et prendre feu. Soyez prudent et nettoyez ce filtre avant chaque utilisation. 

4. Installez suffisamment d’avertisseurs de fumée 

Plus d’un bâtiment résidentiel incendié sur trois n’a pas d’avertisseur de fumée en bon état de fonctionnement. La Société d’habitation du Québec rappelle qu’il est obligatoire d’avoir au moins un avertisseur à chaque étage d’une maison, y compris le sous-sol. Un avertisseur doit être installé dans chaque chambre (ou dans le couloir y menant, à moins de 5 m de la porte).  

Vérifiez le bon fonctionnement de vos appareils chaque mois en appuyant sur le bouton jusqu’à entendre un « bip ». Remplacez les piles avec chaque changement d’heure (au printemps et à l’automne) ou optez pour des modèles avec piles au lithium, d’une durée de 10 ans.  

5. Ayez un extincteur portatif 

Un extincteur d’incendie vous permet d’étendre un feu naissant, avant que celui-ci ne prenne de l’ampleur. Optez pour un modèle avec la mention « ABC », dont la poudre peut servir à éteindre des feux causés par des matières combustibles sèches, des liquides inflammables et un appareil électrique sous tension. Installez l’extincteur à un endroit visible et accessible, près d’une sortie, hors de portée des enfants. 

6. Si vous fumez, soyez prudent 

Dans son Rapport d’activités 2019, le Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec explique que 28 % des incendies dans la capitale étaient associés à l’usage du tabac. Réduisez les risques en ne fumant jamais là où vous pourriez vous endormir et en rangeant vos articles hors de portée des enfants. Assurez-vous de vider vos cendriers dans un contenant métallique jusqu’à ce que les cendres refroidissent, et non directement dans une poubelle. Ne jetez jamais vos mégots dans un jardin, des platebandes, du paillis ou du terreau, qui peuvent devenir hautement inflammables par temps sec.  

 

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!