La distraction au volant : un risque évitable

Ne pas accorder toute son attention à la route quand on est au volant peut mener à une issue grave. Ne laissez rien détourner votre attention de la route car prendre le volant exige toute votre concentration.

Il existe trois principales sources de distractions : les distractions visuelles (les yeux ailleurs que sur la route), les distractions manuelles (les mains ailleurs que sur le volant) et les distractions cognitives (l’esprit ailleurs que sur la conduite automobile)*.

Depuis quelques années, de nombreuses campagnes de sensibilisation pour prévenir l’utilisation du cellulaire au volant ont été faites. Outre le téléphone, il existe bien d’autres distractions qui peuvent causer beaucoup de tort. Par exemple,  même si elles ne sont pas criminelles, il ne faut pas minimiser le rôle des distractions plus communes au volant, comme consulter son GPS, boire ou manger, se maquiller, donner des consignes aux enfants, tenter de contrôler un animal de compagnie ou manipuler la radio. Ce sont toutes des distractions qui risquent de détourner votre attention de la conduite.

Peu importe la source de distraction, il vaut mieux s’abstenir de prendre des risques pour soi et pour les autres sur la route.

Réduire les distractions

Voici quelques astuces pour minimiser les distractions sur la route.

  1. Ne répondez pas au téléphone ou aux textos. Utilisez le mode « avion » ou « en voiture » de votre appareil intelligent, ou fermez la sonnerie et les notifications;
  2. Planifiez vos déplacements à l’avance afin de ne pas avoir à chercher quel chemin prendre, et programmez votre GPS avant de partir;
  3. Prévoyez suffisamment de temps pour vous rendre là où vous allez et éviter de vous sentir pressé;
  4. Le volume de la musique ne devrait pas vous empêcher d’entendre les crissements de pneus d’autres véhicules, les klaxons ou les sirènes autour de vous;
  5. Placez les objets que vous transportez de façon sécuritaire afin qu’ils ne tombent pas ou ne se déplacent  pas dans l’habitacle;
  6. Préparez les enfants avant le départ. S’il s’agit d’un trajet assez long, prévenez-les de ce qui va se passer. Organisez votre voiture : mettez-les à l’aise, préparez des distractions et des collations et prévoyez des pauses dans votre trajet;
  7. Se coiffer ou se maquiller avant le trajet… ou à l’arrivée!

Qu’en est-il des assurances?

Lors d’un moment d’inattention, vous ne freinez pas à temps et vous entrez en collision avec le véhicule devant vous.  Même si  vous avez la couverture d’assurance (protection « Collision », ou « Tous risques » au Chapitre B),  sachez que vous serez responsable de l’accident.

 

* Source : https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/comportements/distractions/