Véhicule inondé : mode d’emploi

On aurait tort de penser que les dommages liés à l’eau ne concernent que notre maison! La fonte des neiges, les pluies diluviennes, la crue des eaux ou les refoulements d’égout représentent aussi un risque pour les automobiles.

L’inondation couverte par les contrats d’assurance auto

Les protections « Tous les risques sauf collision ou renversement » « Tous risques » ou « Risques spécifiques » vous couvrent si votre véhicule (automobile, motocyclette ou véhicule récréatif) est inondé.


Bon à savoir
Ces protections sont largement détenues par les automobilistes.

 

Que faire si votre automobile est inondée?

Un véhicule inondé n’est plus sécuritaire et ne doit surtout pas être démarré. L’eau endommage les éléments électroniques et provoque la corrosion de certaines composantes. Oubliez l’image de l’auto complètement submergée : dès que l’eau arrive au-dessus du plancher, la situation est critique!  

Dans bon nombre de cas, un véhicule inondé sera jugé irrécupérable; cela signifie qu’il ne pourra jamais être remis en circulation sur la route et seulement certaines de ses pièces pourront être recyclées. C’est votre assureur automobile qui établira si votre véhicule est irrécupérable en vertu des critères établis par la SAAQ.

Pour en savoir plus, consultez le site de la SAAQ : 
https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/vehicules-routiers-inondes 

 

Faire une réclamation pour un véhicule inondé :

  • Ne déplacez pas le véhicule, il devra être remorqué ou transporté
  • Contactez immédiatement votre assureur
  • Suivez les instructions qui vous seront transmises

 

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!