La vitesse au volant : un risque inutile

Au Québec, la vitesse est une des principales causes d’accident sur les routes. Quand on sait qu’un excès de vitesse ne fait gagner que 2 ou 3 minutes sur un trajet, cela donne à réfléchir considérant les risques en jeu.

Limites à respecter

En retard pour un rendez-vous? Une bouffée d’impatience envers un conducteur qui vous paraît trop lent? Un petit coup d’accélérateur… et on excède la vitesse permise.

Selon la SAAQ, les limites de vitesse sont établies en fonction des limites physiologiques (perception visuelle, temps de réaction) et des lois de la physique (distance d’arrêt, risque de dérapage) de manière à garantir la sécurité de tous les usagers de la route. Un excès de vitesse compromet donc votre sécurité de même que celle des conducteurs, des cyclistes et des piétons qui vous entourent.

Conséquences de la vitesse au volant

Les conséquences du dépassement de la limite de vitesse autorisée sont directes et immédiates :

  • Réduction de l’adhérence du véhicule sur la voie;
  • Diminution du champ visuel;
  • Difficulté, voire impossibilité, de réaliser certaines manœuvres d’urgence;
  • Augmentation du risque d’accident;
  • Aggravation de la violence de l’impact en cas d’accident.

En plus de ces risques, elles peuvent aussi se traduire par une amende et des points d’inaptitude.

Des mesures préventives

Pour diminuer ces risques, vous avez déjà la solution :

  • Ralentissez!
  • Respectez les limites de vitesse;
  • Gardez vos distances avec le véhicule qui vous précède.

Ces conseils vous permettront de limiter les accrochages et même le risque d’un accident plus grave. En plus, quand on sait que le dossier de conducteur influence la prime d’assurance, on a une autre bonne raison de respecter les limites de vitesse.

 

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!