Véhicule perte totale : ce qu’il faut savoir

Automobile Véhicule perte totale : ce qu’il faut savoir

Perte totale. Pour votre véhicule accidenté, ces deux mots signifient habituellement la fin de la route. À partir de quel seuil votre assureur considère-t-il qu’il n’est plus rentable de réparer le véhicule? Qu’arrive-t-il ensuite? D’autres recours sont-ils possibles? Voici les réponses.

Que signifie «perte totale»?

En cas de sinistre, un estimateur en dommages automobiles employé par votre assureur évalue les coûts pour réparer votre véhicule de façon sécuritaire. Son estimation tient notamment compte du type de dommages (ex.: structurels ou esthétiques). Généralement, si le coût des travaux est supérieur à la valeur de votre véhicule – établie en fonction de son âge, de son état général et de sa valeur marchande au jour de l’événement – votre assureur le déclare «perte totale».

C’est toujours à votre assureur que revient la décision de réparer ou non votre véhicule. Il peut arriver que votre compagnie d’assurance considère votre véhicule perte totale même si le coût des travaux est inférieur à sa valeur si elle croit que des dommages supplémentaires pourraient être découverts en cours de réparation.

Deux types de perte totale

Un véhicule perte totale se voit attribuer l’un de deux statuts, en fonction des critères de la SAAQ :

  • Véhicule gravement accidenté (VGA) : Votre véhicule peut être reconstruit et remis sur la route après une inspection satisfaisante chez un mandataire de la SAAQ. Un recycleur peut ainsi faire l’acquisition de votre véhicule, le reconstruire conformément à l’estimation d’origine et, une fois l’inspection complétée, le revendre.
  • Si les dommages sont trop importants pour que votre véhicule puisse être reconstruit et remis en circulation de façon sécuritaire, il est plutôt vendu pour ses pièces encore intactes. C’est souvent le cas lorsqu’un véhicule est inondé ou endommagé par l’eau – de nombreuses composantes électroniques, mécaniques, de sécurité ou de finitions intérieures sont irréparables, mais que certaines pièces de tôlerie demeurent en bon état.

Combien vaut un véhicule perte totale?

Votre assureur détermine le montant d’indemnité auquel vous avez droit en fonction de votre responsabilité lors de l’événement et des protections prévues à votre contrat. Si vous avez un avenant de valeur à neuf, vous recevrez alors un montant vous permettant d’en acquérir un nouveau.

Vous ne pouvez pas réparer vous-mêmes un véhicule perte totale

Une fois l’indemnité versée, votre assureur vend généralement votre véhicule accidenté à un recycleur; il n’est donc pas possible de le conserver afin de le réparer vous-même. Des travaux inadéquats ou un mauvais calibrage de certaines composantes peuvent également rendre un tel véhicule très dangereux à conduire. Si vous souhaitez malgré tout réparer vous-mêmes votre véhicule, discutez-en avec votre assureur.

assurance auto

dommages

perte totale

estimation des dommages

Sur le même sujet...

Facture de service d’incendie : devez-vous payer?
Automobile

Facture de service d’incendie : devez-vous payer?

En savoir plus

Certificat d’assurance numérique : quoi savoir
Automobile

Certificat d’assurance numérique : quoi savoir

En savoir plus

Les accidents en hiver et l’assurance auto
Automobile

Les accidents en hiver et l’assurance auto

En savoir plus

logo de linkedIn