Vol de vélos

Pour les cyclistes urbains, le vélo représente souvent plus qu'un loisir. C'est une façon économique et écologique de se déplacer. Malheureusement, près de 2 000 vélos sont déclarés volés à la police chaque année et ce, uniquement sur l’île de Montréal.

Si vous être propriétaire d’un vélo, vous pouvez aussi poser de petits gestes qui pourraient vous éviter de perdre votre précieux moyen de transport.

Pour prévenir le vol, le burinage demeure un bon moyen

Faites buriner votre vélo dans un poste de police de quartier. Une fois le vélo buriné, les policiers saisissent les données dans un registre interne. Ainsi, lorsqu'un vélo buriné est retrouvé, il est possible de localiser rapidement le propriétaire et de lui rendre son bien.

Notez le numéro de série lors de l'achat d'un vélo et consignez-le dans votre inventaire des biens. Conservez aussi la facture.

En cas de vol, que pouvez-vous faire?

Signalez la disparition du vélo à votre service de police :

  • Pour les résidents de l’île de Montréal, par Internet en remplissant un rapport de police en ligne, par téléphone au 514 280-2222  ou à votre poste de quartier;
  • Ailleurs au Québec, communiquez avec votre service de police local afin de connaître les modalités.

En cas de vol, contactez votre assureur. C'est votre assurance habitation qui protège votre vélo. Pour en savoir davantage au sujet du montant maximal accordé par votre assureur pour ce type de sinistre, consultez le tableau des limitations.

Soyez vigilants!

Comment compliquer la tâche aux voleurs?

  • Verrouillez bien votre vélo, avec un cadenas en « U » de bonne qualité;
  • Garez votre vélo dans un endroit passant et éclairé, sans nuire aux piétons;
  • Évitez de fixer votre vélo aux mailles d’une clôture ou aux petits arbres. L’intérieur d’un bâtiment demeure l’endroit le plus sûr pour garer votre vélo;
  • Verrouillez le cadre de votre vélo à un poteau solidement ancré, et si possible, les roues avec un câble
  • Apportez avec vous les pièces fixées avec un mécanisme à déclenchement rapide (quick release);
  • Apportez vos accessoires mobiles tels qu’un odomètre, sacoche, pompe, etc.;
  • Rendez votre vélo moins attrayant pour le voleur ou le receleur.

Étude du Transportation Research de l'Université McGill

Selon une étude du Transportation Research de l'Université McGill, 51 % des cyclistes se sont déjà fait voler leur vélo.

  • Les vélos les plus volés sont ceux qui valent moins de 500 $
  • La plupart des vélos volés ne sont pas déclarés à la police, ne sont pas burinés ou enregistrés ;
  • Les vols de vélos sont nombreux dans la période de mai à juillet ;
  • Les quartiers les plus à risques demeurent le centre-ville de Montréal, le Plateau Mont-Royal et les campus universitaires.