Vous pouvez ajouter des protections supplémentaires, ou avenants, pour certains risques qui ne sont pas inclus automatiquement dans votre contrat de base d’assurance habitation. Les plus populaires sont ceux pour les refoulements d’égouts, pour les infiltrations d’eau, et pour la piscine ou le spa.

Avenant Dommages d'eau - Eau du sol et égouts 

Cette protection couvre les dommages causés par l’eau sous le sol comme : 

  • L'infiltration soudaine et accidentelle des eaux souterraines ou de surface; 
  • Le refoulement ou le débordement soudain et accidentel de branchements d'égouts; 
  • Le gonflement de la nappe phréatique.

Les avenants sont-ils nécessaires en copropriété?

Dans plusieurs cas, la déclaration de copropriété impose certaines protections (par exemple : un montant prédéfini en responsabilité civile, un avenant pour le refoulement d’égout, etc.)

Pour connaître vos obligations en matière d’assurance et celles du syndicat, assurez-vous de bien lire votre déclaration de copropriété!

Avenant Dommages d'eau - Eau au-dessus du sol

Cette protection couvre les dommages causés par l’eau au-dessus du sol comme : 

  • L'infiltration soudaine et accidentelle de la pluie ou de la neige; 
  • Le débordement soudain et accidentel des gouttières, de tuyaux de descente pluviale ou de colonnes pluviales.

Vous possédez un spa ou une piscine?

Sachez que pour bien les protéger, vous devez faire ajouter une protection à votre contrat. 

L’avenant Spa et piscine couvre : 
•    Votre spa et votre piscine situés à l’extérieur de votre maison; 
•    Ses équipements pour l’entretien ou pour assurer sa qualité d’eau; 
•    Votre patio ou plate-forme qui y est fixé et qui n’est pas rattaché à votre maison.  

Tremblements de terre

Les polices habitation incluent généralement des protections pour des risques qui peuvent toucher tous leurs assurés comme un incendie, un bris d’installation sanitaire ou des vents forts et ce, quel que soit le lieu de résidence. Qu’en est-il des tremblements de terre?

Une protection vendue par avenant

Pour les tremblements de terre, l’assurance est vendue par l'ajout d'un avenant au contrat. Il s’agit d'une protection que l’on ajoute à sa police d’assurance habitation. C’est souvent le cas lorsqu’un nombre plus restreint d'assurés est exposé à un risque particulier. C’est le cas du tremblement de terre au Québec. 

Si vous habitez une région à risque ou si vous souhaitez vous protéger contre ce type de sinistre, vous pouvez souscrire un avenant contre les tremblements de terre. Renseignez-vous auprès de votre courtier ou de votre assureur.

Types de dommages résultant de ce sinistre

Comme pour d’autres sinistres, le tremblement de terre peut causer des dommages de deux types : 

  • ceux résultant de la secousse ;
  • ceux résultant d’un incendie, d’une explosion ou de la fumée consécutifs à un tremblement de terre.

Selon une analyse réalisée par le Bureau d’assurance du Canada, bon nombre d’assurés ont déjà la protection pour des dommages résultant de l’incendie consécutif à un tremblement de terre; pour certains, cette protection est incluse dans leur police d’assurance habitation, pour d’autres, elle est ajoutée à la police d’assurance par un avenant. 

Cette analyse démontre aussi que peu de citoyens détiennent une assurance pour des dommages résultant d’une secousse. À tort, plusieurs croient que ce risque est couvert dans leur police d’assurance habitation. Ce n’est pas le cas. 

Il revient donc à chacun d’évaluer son seuil de tolérance au risque ou sa capacité financière à assumer les conséquences d’un tel événement s’il survenait.

Une franchise élevée : pourquoi?

Contrairement aux autres types de sinistres, le tremblement de terre est susceptible de causer des dommages majeurs et c’est la raison pour laquelle cette assurance représente généralement un coût plus élevé. 

Pour pouvoir offrir une protection adéquate à un coût raisonnable et accessible, les assureurs doivent exiger une franchise plus élevée. C’est la part que l’assuré devra payer s’il survenait un tremblement de terre. La franchise correspond généralement à un pourcentage du montant d’assurance souscrit. Par exemple, si votre franchise correspond à 5 % de votre montant d’assurance et que celui-ci s’élève à 200 000 $, votre franchise s’établirait à 10 000 $.

Utiles en copropriété?

Pour les copropriétaires, les dommages au bâtiment causés par les refoulements d’égouts ou les infiltrations d’eau peuvent sans doute endommager vos biens ou les améliorations apportées à votre unité. Il serait donc avisé d’ajouter ces protections supplémentaires à votre contrat d’assurance habitation.

De plus, les protections supplémentaires pourraient être avantageuses si les montants d’assurance du syndicat de copropriété pour le bâtiment s’avéraient insuffisants. En effet, si, à la suite d’un dommage dans les parties communes, il s’avère que le montant d’assurance souscrit par le syndicat de copropriété n’est pas suffisant pour payer les réparations, ce sont tous les copropriétaires qui devront contribuer. Dans le cas contraire, le copropriétaire devra payer lui-même le montant des travaux.

 

Prévention habitation

Prévenir les dégâts d'eau de l'extérieur

Les dégâts d'eau sont la 1ère cause de réclamation en assurance habitation au Québec. Voyez quelques bonnes pratiques à adopter autour de la maison.