Rénover sa maison

La révision de votre protection

Pour être en mesure de vous offrir la meilleure protection adaptée à votre situation, votre assureur habitation prend en compte plusieurs caractéristiques de votre maison. Et si une d’entre elles a été modifiée suite à vos rénovations, votre assureur doit mettre à jour votre dossier.

Par exemple, si par malheur vous étiez victime d’un incendie, vous souhaiteriez que votre maison soit reconstruite telle qu’elle était avant le sinistre. Vous voudriez qu’on tienne compte des éléments ajoutés ou améliorés suite à vos dernières rénovations. C’est pour cette raison qu’il est important de toujours avoir un montant d’assurance qui reflète la valeur réelle de votre maison et de son contenu.

Une baisse de prime possible

Si vos rénovations ajoutent de la valeur à votre maison, votre prime d’assurance habitation risque d’augmenter. Toutefois, certains types d’améliorations peuvent amener une réduction de votre prime.

Par exemple, moderniser votre vieille plomberie ou faire refaire la toiture de votre maison fait réduire les risques de dommages par l’eau. Tout comme l’installation du nouveau système électrique fait réduire les risques d’incendie. Par exemple, vous êtes passé d’un système de chauffage à l’huile à un système électrique.

 Votre assureur prendra en compte ces éléments dans le calcul de votre prime.

Vous faites vous-même vos travaux?

Avisez votre assureur car, selon l’étendue des travaux projetés, vous devrez peut-être acheter une assurance de chantier.

Votre assureur ajoutera à votre contrat d’assurance habitation une protection supplémentaire (ou avenant) :

  • Pour pouvoir profiter de cette protection, aucun entrepreneur ne doit diriger votre chantier.
  • Il couvre aussi vos matériaux contre les mêmes risques que votre contrat d’assurance habitation (feu, vent, grêle, foudre, etc.)

Pour en savoir plus sur l’assurance de chantier, consulter votre agent ou votre courtier en assurance.