Fatigue au volant : reconnaître ses limites

On a beau être pressé, avoir confiance en ses capacités et ses réflexes, avoir recours à des trucs, la fatigue ne se contrôle pas, même avec beaucoup de volonté. Après la vitesse et l'alcool, il s'agit d'une des principales causes de décès sur nos routes.

Si vous êtes éveillé depuis plus de 17 heures, si vous avez un horaire irrégulier, ou si vous souffrez de troubles du sommeil non traités, vous êtes plus à risque de subir les effets de la fatigue au volant. Même chose si vous avez consommé des médicaments, de l’alcool ou d’autres drogues; ces substances accentuent la fatigue ressentie.

La fatigue peut réellement compromettre votre capacité à conduire, ne la banalisez pas! Le manque de sommeil provoque des effets similaires à la consommation d’alcool : manque de vigilance, perceptions altérées, difficultés à maintenir sa trajectoire, temps de réaction affecté, etc.

Bien que certains tentent de contrer la fatigue de différentes façons, comme boire du café, baisser les fenêtres, monter le volume de la musique, sachez qu’aucun truc ne peut vraiment annuler les effets de la fatigue.

La solution

Il existe une solution simple à ce problème : le repos! Souvent, il n’est pas nécessaire de dormir pendant des heures pour se sentir reposé. Faire une sieste de 15 à 20 minutes est parfois suffisant pour reprendre la route de façon sécuritaire. Les bienfaits d’une sieste éclair sont reconnus pour aider à récupérer de l’énergie. 

Conseils pour prévenir les dangers de la conduite en état de fatigue

  • Ne planifiez pas de trajet pendant vos heures habituelles de sommeil
  • Évitez autant que possible de conduire la nuit;
  • Soyez attentif aux signes de fatigue et de somnolence (baillements, yeux qui piquent, regard fixe, etc.);
  • Ralentissez un peu. Plus votre vitesse est élevée, plus le cerveau doit traiter les informations rapidement, ce qui provoque davantage de fatigue chez le conducteur;
  • Conduisez reposé;
  • Lorsque vous prévoyez faire de la route, prenez des repas légers;
  • Dès les premiers signes de fatigue, arrêtez dans un endroit sécuritaire et faites une sieste de 15 à 20 minutes. 

JE M'INSCRIS

Vous souhaitez recevoir des nouvelles sur la prévention et les assurances?