1. Communiquez avec votre assureur

Communiquez avec votre assureur le plus tôt possible. Il vous demandera de décrire précisément les circonstances du sinistre afin de déterminer quel contrat couvre les dommages subis et il vous indiquera ensuite la marche à suivre. Tout au long du règlement du sinistre, vous devez collaborer avec votre assureur pour en faciliter le déroulement.

2. Communiquez avec votre syndicat de copropriétaires

Si vous avez subi des dommages qui touchent aux parties immobilières de votre unité, communiquez sans délai avec votre syndicat. C’est lui qui a l’obligation de prendre en charge la « gestion d’un sinistre » qui touche toute partie de l’immeuble, y compris celle qui se trouve dans votre unité de condo.

Saviez-vous que le syndicat de copropriétaires a l’obligation légale de déclarer à son assureur tout sinistre au bâtiment, qu’il s’agisse des parties communes ou des parties privatives?

Si le syndicat s’y oppose, le Code civil prévoit que toute personne intéressée peut présenter une réclamation à l’assureur du syndicat; c’est le cas lorsqu’un sinistre subi par l’immeuble peut avoir une incidence sur la valeur d’un condo.

3. Évitez toute aggravation des dommages

Le syndicat, tout comme vous, avez l’obligation de limiter les dommages. Par exemple, protégez les biens épargnés et effectuez les travaux d’urgence. Toutefois, ne faites pas de réparations permanentes avant d’avoir parlé à votre syndicat et votre assureur.

4. Conservez tous les reçus et les factures des frais engagés à la suite du sinistre

Pour les travaux d’urgence ou autres dépenses, conservez les factures ou les reçus des frais engagés à la suite du sinistre. Vous ne pouvez réintégrer les lieux et votre unité? Parlez-en à votre assureur afin de connaître les indemnités auxquelles vous pourriez avoir droit pour vos frais de subsistances supplémentaires.

5. Assurez-vous de la sécurité des lieux avant de les réintégrer

En cas d’un sinistre ayant causé des dommages importants tel un incendie ou un tremblement de terre, n’entrez pas dans le bâtiment avant d’avoir obtenu l’autorisation des personnes compétentes.

6. Documentez les pertes

Faites la liste des objets endommagés et ne les jetez pas tout de suite, à moins qu’ils ne constituent un danger pour votre santé. Si vous devez les jeter, assurez-vous de les avoir pris en photos ou en vidéo.

7. Obtenez un rapport des autorités

Pour certains sinistres, vous et le syndicat aurez besoin d’un rapport de police ou de pompier pour faire une demande de réclamation à vos assureurs respectifs, par exemple en cas d’incendie, de vol ou de vandalisme.

Saviez-vous que... (habitation)

8 choses à savoir pour un syndicat de copropriété

Les lois et règlements régissant la copropriété ont amené différents changements et obligations qu’il est important de connaître tout comme certaines particularités de l’assurance copropriété.

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!