Que ce soit à la suite d’un accident de la route, d’un vol ou de vandalisme, les étapes de règlement d’un sinistre sont sensiblement les mêmes.

Voici ce qu’il faut retenir: communiquez dès que possible avec votre assureur afin qu’un expert en sinistre s’occupe de votre réclamation. Et n’oubliez pas de demander un rapport de police si vous avez subi un vol, une collision sévère, du vandalisme ou un délit de fuite.

1. Vérification du contrat d’assurance et des protections incluses

À cette étape, l’expert en sinistres vérifie la validité de votre contrat, les protections incluses et votre responsabilité s’il s’agit d’une collision.

Cette vérification lui permettra de déterminer si votre police couvre ou non les dommages subis.

2. Estimation des dommages au véhicule

Cette étape permet d’établir le coût des dommages et les modalités pour réparer votre véhicule en tenant compte des techniques de réparation en vigueur. C’est à cette étape que l’on détermine aussi si le véhicule peut être réparé ou s’il doit être déclaré perte totale.

Les options choisies au contrat détermineront si le véhicule sera réparé avec des pièces neuves ou usagées ou, dans le cas d’une perte totale, si votre indemnité correspondra à la valeur du véhicule au moment du sinistre (valeur dépréciée) ou à sa valeur à neuf.

3. Réparation ou remplacement du véhicule

Si votre véhicule peut être réparé, il pourra l’être dans un atelier de votre choix ou à un atelier recommandé par votre assureur.

Si vous choisissez votre réparateur, assurez-vous qu’il a les compétences requises et que le travail sera effectué conformément au devis convenu avec votre assureur.

 

Consultez le site du Groupement des assureurs automobiles pour en savoir plus sur le règlement d'un sinistre auto.  

Conseils auto

Jeune conducteur : partir du bon pied

Vous avez commencé à conduire. Même si vous avez un permis d'apprenti ou probatoire, vous devez en informer votre assureur.

JE LA VEUX

Soyez prêt en cas d’accident.
Téléchargez l’appli du Constat amiable!