5 trucs pour prévenir les dégâts d’eau

Voici 5 trucs qui vous aideront à prévenir les dégâts d’eau dans votre propriété.

1. Nettoyez les gouttières de toit

Des gouttières contenant des feuilles mortes, des nids d'oiseaux, des branches ou d’autres items seront moins efficaces pour évacuer l’eau de votre toiture. Un jour pluvieux, une gouttière bouchée peut envoyer de l'eau vers les fondations de votre maison, à travers le toit ou encore vers votre sous-sol. Cela pourrait causer de gros dégâts d'eau! Donc, la prochaine fois que vous faites un nettoyage saisonnier, assurez-vous que vos gouttières sont propres et que les descentes pluviales se prolongent d'au moins 1,8 m du mur de fondation de votre maison. Faites en sorte que l'eau ne s'écoule pas vers votre maison ou celles de vos voisins. Elle doit s'éloigner de votre maison en direction de la rue, de votre cour arrière ou de la ruelle arrière.

Et si vos gouttières sont trop haut perchées, visez la sécurité et embauchez un professionnel pour les vérifier/nettoyer.

2. Vérifiez vos électroménagers régulièrement

Selon les consignes du fabricant, vérifiez et entretenez régulièrement vos appareils électroménagers, comme la laveuse ou le lave-vaisselle, pour détecter les fuites d’eau.

Les boyaux devraient être inspectés au moins une fois par année, et remplacés complètement  au moindre signe de détérioration (craquelure, boursouflure, corrosion) ou encore à tous les 10 ans, même s’ils semblent en bon état.

Idéalement, remplacez les vieux boyaux par des boyaux renforcés d’acier tressé. Ils sont plus solides et risquent moins de gonfler ou d’éclater que les boyaux de caoutchouc standards fournis avec l’appareil.

3. Évitez le gel dans les tuyaux

L’eau, les tuyaux et le froid ne font pas bon ménage. Si votre résidence n’est pas chauffée, si vos tuyaux sont exposés au froid ou si de l’eau demeure dans vos boyaux d’arrosage extérieurs l’hiver, cela risque de créer des bouchons de glace et d’endommager sérieusement votre tuyauterie. L’eau libérée endommagera alors vos murs, vos planchers, vos plafonds et vos biens.

Avant l’hiver, assurez-vous de vider les boyaux d’arrosage et de fermer les robinets extérieurs, et l’hiver venu, maintenez une température suffisante dans toutes les pièces de votre résidence. Si vous vous absentez plus de quatre jours en hiver, assurez-vous que quelqu’un vienne visiter votre maison ou procédez à une vidange des conduites d’eau de votre demeure.

4. Maintenez votre plomberie en bon état

Si vous percevez des fuites d’eau, de l’humidité accrue à certains endroits ou même de la moisissure dans votre habitation, agissez promptement pour faire les réparations nécessaires.

Évitez de verser des graisses dans votre évier de cuisine ou dans votre toilette. Si vos drains se bouchent, utilisez un débouchoir de drain mécanique au lieu des produits chimiques qui pourraient endommager prématurément vos tuyaux.

Si vous avez une pompe d’assèchement de puisard (sump pump), faites-la vérifier par un plombier régulièrement. Si possible, installez une seconde pompe à pile qui prendra le relais en cas de panne d’électricité.

Un clapet anti-refoulement est un dispositif qui empêche les eaux de l’égout principal de la municipalité de refouler dans le sous-sol de votre habitation. Si vous demeurez dans une zone à risque de refoulement d’égout, il pourrait s’avérer judicieux de le considérer. Si vous en avez déjà un, faites vérifier son bon fonctionnement par un plombier.

5. Faites votre aménagement paysager judicieusement

Certaines plantes et arbres, comme les saules pleureurs, ont des racines assez invasives. Si vous ne faites pas attention, celles-ci vont envahir votre drain, vos tuyaux ou votre fosse septique. Planifiez avant de planter pour garder les racines loin de tout système de circulation d’eau.

De même, faites en sorte que le nivellement de votre terrain éloigne l’eau des fondations de votre habitation et l’amène vers la rue ou l’arrière de votre cour.