Voulez-vous que les biens détruits soient remplacés par des neufs ou préférez-vous obtenir une indemnisation selon leur valeur au jour du sinistre? Vous devez en discuter avec votre assureur au moment de l’achat de votre contrat d’assurance habitation.

Exemples d'indemnités

Coût de remplacement (indemnisation de type « valeur à neuf ») 

Réfrigérateur acheté il y a dix ans et payé  800 $ 
Prix d'un réfrigérateur ayant les mêmes caractéristiques  1 000 $
L'indemnité sera alors de  1 000 $

 

Valeur au jour du sinistre 

Réfrigérateur acheté il y a dix ans et payé  800 $ 
Prix d'un réfrigérateur ayant les mêmes caractéristiques  1 000 $ 
Dépréciation (40 $ par année pendant dix ans) 400 $
Indemnité (1 000 $ - 400 $) 600 $

Pour les biens

Votre contrat d’assurance habitation prévoit qu’à la suite d'un sinistre, votre assureur vous indemnisera pour vos biens endommagés selon leur valeur au jour du sinistre, c'est-à-dire en tenant compte de leur usure et de leur dépréciation.

Cependant, vous pouvez faire ajouter à votre contrat l’option d'être indemnisé selon le « coût de réparation ou de remplacement ». Ceci signifie que vos biens seront remplacés, sans tenir compte de leur dépréciation (ce à quoi on réfère lorsqu'on parle de « valeur à neuf »). Toutefois, si vous décidez de ne pas remplacer vos biens détruits ou volés, vous serez indemnisé par un montant d’argent établi sur leur valeur au jour du sinistre. 

Peu importe le choix fait, avant de remplacer un bien endommagé, votre assureur le fera réparer s’il est réparable.

Pour le bâtiment

Jusqu'à quel point faut-il bien évaluer le coût de reconstruction de votre demeure?

Le montant d’argent alloué à la reconstruction de votre habitation par votre assureur ne pourra pas dépasser le montant d’assurance choisi dans votre contrat. C’est pourquoi il est important de bien évaluer la valeur de reconstruction de votre maison au moment d’acheter votre assurance habitation.

Dans le cas du bâtiment, votre assureur fera réparer ou reconstruire les parties endommagées ou détruites. Si vous décidez de ne pas faire les réparations ou de ne pas reconstruire votre maison, votre assureur vous remboursera par un montant d’argent en tenant compte de la valeur au jour du sinistre.

Pour le bâtiment en copropriété

C’est l’assurance du syndicat qui s’occupe de remettre dans le même état qu’au moment de la construction les dommages aux parties « bâtiment » de votre partie privative. Les parties endommagées seront réparées en valeur à neuf selon les devis de la construction originale de la copropriété. 

Si des améliorations ont été apportées depuis la construction, par vous ou par les copropriétaires précédents, c’est votre assurance qui paiera la différence (appelée plus-value) si leur valeur de remplacement est plus élevée.

 

Prévention habitation

Prévenir les dégâts d'eau de l'extérieur

Les dégâts d'eau sont la 1ère cause de réclamation en assurance habitation au Québec. Voyez quelques bonnes pratiques à adopter autour de la maison.